Bonjour à tous!

Après nos trois après-midi de stage « mod Minetest vacances », petit bilan des applications utilisées par les jeunes (8 à 11 ans) pour créer un mod sous Minetest.

Petite note rapide pour les non-initiés: Minetest est un clone de Minecraft, un jeu d’aventures/construction/collaboration à base de voxel (comme un pixel, mais en 3D). Un mod est une modification du jeu, un composant additionnel qui ajoute des fonctionnalités; pour Minetest, il s’agit souvent de nouveaux blocs ou d’outils, voire de nouvelles commandes dans le jeu.

D’ailleurs, il faut que je précise qu’en plus de créer un mod, ils ont aussi contribué à d’autres mods! Une fois lancé, on ne les arrête plus! wink Bien sûr, je suis parti avec un programme d’activités, et des idées pour le mod à créer. Et il se trouve que les jeunes aussi en avaient, des idées! Et parmi ces idées: des glaces et des maillots de bain. Et comme une demoiselle avait déjà réalisé un bloc de marchand de glace, et qu’il existe un mod permettant de changer de costume, il ne nous est resté qu’à les modifier pour y inclure nos idées.

Mais revenons à nos applications. Comme dit un peu plus haut, faire un mod, c’est souvent ajouter des blocs ou des outils. Et pour ajouter de nouveaux blocs ou outils, plusieurs étapes sont nécessaires: définir notre nouveau bloc, faire de belles images pour le jeu, donner au jeu l’ensemble des informations sur ce bloc, et vérifier que tout fonctionne comme on le souhaite. Il va donc nous falloir des applications pour réaliser ces différentes étapes.

Pour la définition d’un bloc, rien de trop évolué: un cerveau (ça aidelaugh) avec des idées et de quoi écrire (pour s’en souvenir, ça aide aussi). Nous, on a opté pour le tableau blanc, très pratique et réutilisable!

Pour faire des images, on utilise différentes applications, en fonction des affinités de chacun. Soit sur tablette avec une app de pixel-art (8-bit painter en l’occurence), et une clé USB pour ramener l’image sur le pc, soit directement sur pc avec The Gimp. Pour les blocs, le choix n’est pas vraiment important, mais pour faire des images d’outils, il faut une application qui gère la transparence. La méthode du pixel-art est généralement bien connue des jeunes, qui prennent en main rapidement ce type d’application, même The Gimp! Petite astuce pour faciliter la prise en main de The Gimp: masquer les outils superflus (Edition/Préférences/Boîte à outils), histoire que les jeunes ne se perdent pas dans le foisonnement d’outils disponibles! Généralement, je leur laisse deux outils de sélection (rectangle + contigue), la pipette, le déplacement, le remplissage, le crayon et la gomme. Et ils sont heureux avec ça.smiley

Donner au jeu l’ensemble des infos d’un bloc, et bien c’est coder! Pour faire simple, on utilise notepad++ ou un équivalent, rien de bien compliqué à utiliser. Comme c’est beaucoup de copier/coller pour éviter d’apprendre par coeur l’ensemble de l’API Minetest, un éditeur qui permette d’afficher deux fichiers en parallèle est bien pratique. Ne pas oublier la coloration syntaxique, qui facilite la compréhension du code (langage LUA pour le développement des mods dans Minetest).

Et pour vérifier que tout fonctionne bien, quoi de mieux que Minetest? cheeky Idéalement, on créé un monde à part, avec une carte toute petite et plate. On charge le mod, on lance le monde, et on vérifie que ce qu’on voulait faire fonctionne comme on voulait le faire: coups d’oeil -ou de z’yeux?- obligatoires sur le tableau blanc! Pas tout à fait du développement piloté par les tests, mais on s’en rapproche…

Et voilà!

Ah ben non, j’en ai oublié un! Histoire de ne pas oublier d’étape, on introduit aussi un outil méthodologique. Et comme on travaille à plusieurs sur le même mod, on va en profiter pour diviser le travail en plein de petites tâches. On sort donc les post-its, et on fait un petit tableau kanban. On n’oublie pas d’introduire la petite danse de la victoire une fois qu’on a posé un post-it, c’est important.

via GIPHY

Autre outil, nous avons également un patron pour construire un bonhomme Minetest en papier, et qui permet d’expliquer comment passer d’une image 2D à l’habillage de cubes en 3D. Ce qui facilite la compréhension des images des skins! Parce que faire un maillot deux pièces, quand on a 8 ans, c’est quand même pas évident.

heart

Voilà pour le petit tour d’horizon des applications utilisées pour réaliser des mods Minetest. Et vous, est-ce que vous développer des mods Minetest? Quels applications/outils utilisez-vous? N’hésitez pas à laisser un petit commentaire ou à poser vos questions!

Application pour moder sur minetest
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code